Cahier spécial - Salle de bains 2019Salle de bains 2019. Tendances Esthétique, facilité de pose et confort d’utilisation
La salle de bains poursuit son chemin, entre design et confort pour les utilisateurs comme pour les installateurs au moment de la pose. Incroyablement créatifs, les industriels poussent toujours plus loin les innovations.

Entre le salon allemand ISH qui a eu lieu en avril dernier et le salon français Idéobain programmé ce mois de novembre s’est déroulé à Bologne le Cersaie, salon international de la céramique pour l’architecture et la salle de bains, à laquelle quatre halls sont consacrés.

Même si ce salon italien, concurrencé par le salon du meuble de Milan, a perdu beaucoup d’exposants spécialistes de la salle de bains, il n’en demeure pas moins un lieu propice au design et à l’innovation, où nombre de fabricants italiens continuent de présenter leurs nouveautés. En le visitant, nous avons complété notre information, dont voici quelques extraits :
• De plus en plus de papiers peints Waterproof, aux décors toujours plus spectaculaires,
• Des receveurs en céramique qui présentent désormais les mêmes caractéristiques que ceux en matériaux de synthèse, la résistance en plus,
• Des pièces en céramique qui présentent des reliefs, souvent ton sur ton, mais aussi de décors (y compris les cuvettes WC),
• Des parois de douche moins transparentes mais encadrées par des profilés aux finitions coordonnées à celles de la robinetterie, noirs en particulier,
• Des vasques de plus en plus grandes et hautes, et de plus en plus souvent bicolores, affichant de vraies couleurs ou des finitions métalliques (doré, argenté, bronze…), ou encore des décors et des aspects de surface mats,
• Les lavabos consoles, petits ou grands, et les lavabos totems,
• Des receveurs de douche imitant le marbre noir, le terrazzo…, la plupart du temps en matériau de synthèse,
• Les accessoires façon valets, avec tablettes, dessertes… qui accompagnent les baignoires ilot,
• Les douches de tête de toutes formes et de tous styles, avec ou sans éclairage intégré.

Design et couleur, dans tous les espaces sanitaires
Les visiteurs du Cersaie l’auront remarqué : en cette fin d’année 2019, la salle de bains s’affiche en rose. Elu couleur Pantone de l’année 2016 en compagnie du joli bleu Serenity, complémentaire, le Rose Quartz évoque à la fois la douceur et la détermination. Avec ses différentes déclinaisons plus ou moins intenses, il a maintenant gagné les équipements sanitaires, notamment les vasques à poser et les façades de meuble, mais aussi les revêtements carrelés, dans tous leurs aspects (unis, motifs, terrazzo…). Il est pastel ou poudré, s’accompagne de gris, d’anthracite, voire de noir… Plus tendre et apaisant que mièvre ou girly, il n’a rien à voir avec le rose nacré et pailleté des années 1980, terriblement daté aujourd’hui.

La couleur n’est donc plus incongrue dans la salle de bains, en tous cas pour les fabricants italiens qui, après avoir travaillé la palette des teintes neutres inspirées de la nature, n’hésitent pas à proposer de vraies couleurs, tel le rose, mais aussi le jaune, l’ocre, le vert, le bleu et même le rouge. Mais rien qui puisse faire reculer le noir, plus tendance que jamais. Ce dernier est volontiers associé au blanc, dans des compositions toujours très graphiques, mais également au beige et, on l’a vu, au rose. Le noir est mat la plupart du temps, en particulier lorsqu’il habille la robinetterie, qui devient alors aussi séduisante que sensible au calcaire. Mais qu’importe, les consommateurs en redemandent ! La céramique sanitaire est également noire ou anthracite, y compris les cuvettes WC, à l’exception de l’intérieur du bol, que certains fabricants maintiennent brillant et lisse, pour une évidente question de propreté… Notons que, concernant la robinetterie, les finitions PVD se diffusent à grande vitesse, les fabricants, notamment italiens, équipant progressivement leurs usines de cabines, tout en cherchant la manière de mieux adapter cette technique à l’origine issue de l’horlogerie, afin de proposer d’autres finitions que métalliques, en particulier le… noir mat !

Chez Bette, la couleur est également un sujet. Le spécialiste allemand d’équipements en acier titane émaillé a lancé cette année un « bleu satin » mat qui, légèrement scintillant, peut habiller nombre de ses baignoires, vasques et receveurs de douche. Il vient s’ajouter à un large éventail de coloris standard et à 22 coloris mats exclusifs.

Avec Geberit One, le design est mis en valeur, grâce à la disparition des éléments techniques de la salle de bains (fixations, siphons, robinets d’équerre…). C’est une révolution technique qui est en cours, simplifiant également la pose et la maintenance (c’est par exemple le cas avec la cuvette Geberit One, entièrement carénée mais aussi simple à poser qu’un modèle classique.

Le design est le sujet numéro 1 chez Kinedo, qui a travaillé ses gammes de receveurs et de parois de douche, dont Kinespace Solo Cuivre, une douche ouverte constituée d’une paroi simple, et Kinespace Duo Cuivre, qui ajoute à la première un volet pivotant permettant de maintenir la chaleur dans la cabine tout en évitant les projections d’eau. La gamme a pour atouts un montage rapide, simple et sécurisé, et un accès sans seuil.

Limatec, fabricant français spécialiste de l’inox, propose, pour ses siphons et caniveaux destinés aux salles de bains, spas, douches de piscines… des finitions déco variées : inox brossé, microbillé, façon cuir, mais aussi à garnir, pour faire disparaître la grille de vidage au regard. De plus, les grilles sont travaillées afin d’éviter toute stagnation de l’eau, qui provoque des taches.

Le design a également conquis les sanitaires des lieux publics. La preuve avec Presto et son mitigeur Nova, à l’esthétique robuste, mais pas seulement. Mais aussi avec Neo Sensor, un robinet temporisé sur plage et mural qui, conçu pour des utilisations intensives, existe en finition noire.

Même orientation vers le design chez Supratech, qui associe à ses meubles hauts distribuant à la fois l’eau, le savon et l’air des lavabos coordonnés dotés d’une crédence, en Corian ainsi qu’en inox. Le spécialiste multiplie également les finitions dans l’air du temps pour ses robinetteries, avec du noir mat, du doré mat…

De même chez Delabie, qui poursuit le développement de sa gamme de robinets électroniques encastrés. Ceux-ci peuvent désormais équiper tous les sanitaires (WC, urinoirs, lavabo, douche), qui deviennent plus esthétiques et modernes. L’étanchéité est assurée et la mise en œuvre facilitée pour l’installateur.

Faciliter la pose
Car simplifier la vie de l’installateur, que ce soit du point de vue de la technique ou du confort, reste une préoccupation majeure des fabricants. D’ailleurs, plusieurs des produits soumis au jury du concours de l’Innovation d’Idéobain 2019 allaient dans ce sens : système facilitant le montage des mitigeurs de lavabo, siphon de lavabo et d’évier avec joints intégrés et adaptable en hauteur et en longueur, receveur découpable sur le chantier… D’autres seront présentés à Idéobain, répondant à cette problématique du confort de pose, notamment un WC broyeur ultraléger chez SFA.

Ainsi, avec Jackoboard Aqua Reno, Jackon facilite la mise en œuvre des receveurs de plain-pied en rénovation. Car ce modèle prêt à carreler ne mesure que 65 mm d’épaisseur, siphon compris, intégré dans la mousse de polystyrène extrudé, évitant la réalisation d’un lit de mortier.

Assurer le confort des utilisateurs
Le confort des utilisateurs passe par leur sécurité dans la salle de bains. À ce titre, le caractère antidérapant des receveurs fait désormais partie des critères de choix. Des solutions intéressantes sont à découvrir à Idéobain, qui assurent, nous dit-on, des résistances à la glissance maximales sans pour autant compliquer le nettoyage de la surface du receveur.

Qui dit sécurité dit également accessibilité. À ce titre, citons Néova, qui propose, à destination de la prescription et des bailleurs, des meubles de salle de bains évolutifs. Le sous-vasque, transformable en meuble de rangement, peut être retiré, et laisser place à une vasque simple, adaptée à une personne assise ou en fauteuil.

Marianne Tournier

Les lauréats de la Salle de bains Remarquable 2019 et du concours de l’Innovation d’Idéobain

Le palmarès 2019 des Produits remarquables de la salle de bains, organisé par l’Afisb en partenariat avec les différents syndicats de fabricants actifs sur le secteur du sanitaire, a mis en avant quatorze produits, dont les trois premiers ont accédé au podium : le meuble Flex de Burgbad, le lave-mains en céramique Val de Laufen, le receveur de douche ultra-léger en matériau de synthèse Planeo de Villeroy & Boch, la salle de bains design et multiforme Plural de VitrA, le WC Broyeur WP40 SP Silence Box facile à poser de Watermatic, la baignoire îlot à la façade structurée Sonar de Laufen, la robinetterie colorée Meta de Dornbracht, le meuble au look industriel Fabrik de Discac, l’éclairage Split de Irosan, le robinet thermostatique encastré Well Box de Nobili, le radiateur Folio Glass de Runtal, le chauffe-eau doté d’une pompe à chaleur Lydos Hybrid d’Ariston, le siège de douche escamotable design Be-Line de Delabie.
Les lauréats du concours de l’Innovation d’Idéobain sont Jacob Delafon avec son système 5/35 de pose de mitigeur de lavabo, le receveur de douche en céramique antidérapante Cratos de Roca et le siphon de lavabo télescopique Preloc Multivalve de Prevex.

Feuilleter Cahier spécial - Salle de bains 2019

Télécharger le pdf complet

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.